TEST VIH / SIDA – UN ASSUREUR PEUT-IL L’EXIGER ?

ASSURANCES PRIVÉES3ÈME PILIER

Le test VIH / sida (virus de l’immunodéficience humaine / syndrome d’immunodéficience acquise) n’est pas requis en matière d’assurances prescrites par la loi, telles que les assurances obligatoires contre la maladie ou les accidents. Cela ne serait pas autorisé. Dans le cas d’une couverture complémentaire (facultative) maladie ou accidents, comme aussi dans le cas d’une assurance vie privée, l’assureur peut, avant de conclure, demander si un test VIH / sida a été effectué – auquel cas vous devez dire la vérité. Information importante pour évaluer le risque Pour une police vie non obligatoire, l’assureur demande en général si un test VIH / sida a été effectué – voire, en cas de somme d’assurance importante, il exige que ce test soit effectué et que les résultats lui soient transmis. En voici le motif. Ce n’est qu’en connaissant bien l’état de santé d’une personne à assurer que l’assureur peut calculer une prime correcte. En suivant attentivement la situation, on a pu observer que l’espérance de vie des personnes immunodéficientes a tendance à s’améliorer. Néanmoins, les personnes séropositives ne peuvent actuellement pas s’assurer personnellement sur la vie, parce que le risque serait trop grand pour la communauté des assurés. Dès lors, si vous refusez de communiquer les résultats de tests déjà effectués, ou de vous soumettre au test VIH / sida qui vous est demandé, cela équivaut à renoncer à la conclusion de l’assurance vie proposée.